lundi 3 octobre 2016

MAISON TIRE-LIRE D’HALLOWEEN ET MONSIEUR PAKONTANT




Matériel:
- une bouteille plastique (lait, eau)  
- un morceau de carton
- des perles en bois
- peinture acrylique
- fil de fer
- pince coupante
- ciseaux
- cutter
- colle néoprène
- compas
- papier fort (type papier à dessin)
- fil de nylon et aiguille

Technique:
1- À l’aide du cutter, découpes le haut de la bouteille et peins le bas.








2- Découpes et décores le carton de façon à faire le socle de ta création.
Tu dois pouvoir y poser une maison et un bonhomme.

3- Coupes 80 cm à 1 m de fil de fer et glisse une grosse perle jusqu’au milieu. Torsades ensuite les deux fils de fer de façon à enserrer la perle.

4- Glisses quelques perles sur un des fils de façon à former le bras.
Repasses ensuite ce même fil dans les perles que tu viens de mettre, sauf dans la première et la dernière, de façon à former la main et l’épaule.
Tires le fil au maximum.


5- Répètes l’étape 4 pour former l’autre bras.
Sur un des deux fils, glisses une autre perle pour former le ventre et glisses l’autre fil dans la perle, par l’autre côté.


6- Sur un des fils, glisses quelques perles pour former une jambe et repasses le fil dans les perles, sauf dans la dernière enfilée.

7- Fais de même sur l’autre fil pour former l’autre jambe.

8- Repasses chaque fil dans la perle du ventre et coupe le de l’autre côté.


9- Peins le bonhomme.

10- Colles le fond de la maison sur le carton.

11- À l'aide du compas, traces un cercle sur la feuille de papier fort, plus grand que le diamètre de la bouteille.
Coupes le cercle jusqu’au centre, glisses les deux bords l’un sur l’autre et colles les ensemble.
Dans la feuille de papier, découpes des petites bandes, plies les en 2 et colles en une partie à l’intérieur du toit, comme sur la photo.
Décores le toit de la maison.


12-  Enfiles le fil de nylon sur l’aiguille, positionnes ton personnage sur le socle, et couds les pieds de ton personnage sur le socle.

13- Si ton personnage ne tiens pas bien debout, passe du fil de nylon dans la perle du ventre.
Fais un noeuds.
Piques le socle derrière ton personnage et passes un fil de nylon dans le trou.
Piques le socle à l’avant du personnage et passes l’autre fil dans le trou.
Fais un noeud sous le socle.


Voilà, c'est fini!



lundi 12 septembre 2016

TAMBOUR À MANCHE



Matériel:
2 bouchons identiques type bouchon de bouteille de lait ou plus grand,
2 grosses perles,
1 cutter,
Masking tape,
1 manche (une petite branche du jardin bien droite, un morceau de bambou ou baguette chinoise),
Laine ou ficelle de cuisine,
1 aiguille,
1 pince coupante,
De la colle contact type Néoprène.

Mise en garde: si tu est trop petit, tu devra te faire aider d’un adulte pour couper, surtout avec le cutter et pour coller.


Fabrication:
1- Faites 2 entailles sur chaque bouchons, de façon symétrique.
2- Faites une entaille sur tout le tour du manche de façon à en laisser dépasser un petit bout une fois que les bouchons seront positionnés.
 
3- Étalez de la colle sur le tour de chaque bouchon.
4- Pendant que la colle sèche (suivez les instructions du tube, en général, il faut attendre quelques minutes): coupez 2 morceaux de ficelle ou de laine de 25 à 30 cm de long, enroulez-les autour du manche dans l’entaille, faites un double nœud et enduisez de colle.
 
5- Positionnez les bouchons de part et d’autre du manche en laissant dépasser 2 bouts de ficelle de chaque côté.
 
6- De chaque côté, nouez les deux bouts de façon à ce que le noeud arrive à peine au milieu du bouchon.
 
7- Disposez le masking tape autour des bouchons et du manche en faisant des encoches dans le scotch au niveau des ficelles et du manche.
 
8- Enfilez chaque perle sur un fil et faites un noeud avec le second.
 

Voilà, votre tambour à manche est terminé.

lundi 29 août 2016

MARACAS EN BOUCHONS PLASTIQUES

COMMENT FABRIQUER DES MARACAS AVEC DES BOUCHONS


Matériel:
- 2 bouchons plastique de même diamètre
- semoule, riz, lentilles ou autre
- colle contact type Néoprène
- ciseaux
- masking tape


Technique:
1- Mettre le riz ou les lentilles dans un des 2 bouchons.
2- Mettre de la colle sur tout le tour de chaque bouchon.
    

3- Attendre que la colle sèche puis assembler les bouchons.
4- Enrouler le masking tape autour de la maracas.



vendredi 26 août 2016

ROBE MULTIPOSITION RÉVERSIBLE



Il y a quelques jours, je surfais sur un célèbre réseau social et j'ai vu Béa Johnson (l'instigatrice du mouvement zéro déchet) portant sa robe multiposition. Je ne connaissais pas ce type de robe et je me suis dit "Wahou, c'est génial!". Une petite recherche sur le net et je trouve une vidéo sur un blog expliquant comment faire une robe multiposition (voilà le lien vers le blog de la rose noire). Me voilà donc devant ma pile de tissus à me demander le quel choisir. D'une part, je n'arrivais pas à choisir entre deux et d'autre part ces deux là était légèrement transparents. Et voilà qu'une idée me traverse l'esprit: fabriquer une robe multiposition et réversible. Du coup, plus de problème de choix et plus de problème de transparence.

Voilà comment j'ai procédé:
Les fournitures:
2 mètres de 2 tissus différents
1 élastique de 1 cm de large et de longueur égale à votre taille
Aiguilles, épingles, fil, ciseaux, mètre de couturière
  
Pour la partie jupe:
1- Prenez deux mètres de chaque tissus.
2- Mesurez la longueur taille-genou. Comme je suis grande (1m85) j'ai pris 60 cm. Cette mesure inclus les coutures.
3- Découpez un rectangle de deux mètres de long sur "la longueur taille-genou" dans chaque tissus.
4- Disposez les tissus envers contre envers et cousez sur une longueur (un grand côté).








5- Dépliez ce grand rectangle et repliez le dans l'autre sens de façon à obtenir un carré, comme sur les photos suivantes:


6- Cousez un côté, de façon à obtenir un tube.
7- Retourner jusqu'à la moitié, repassez et surpiquer le bas de la jupe.

Vous obtenez ainsi, la partie basse de la robe et à l'endroit. Il ne vous restera qu'à assembler les bretelles et positionner l'élastique.

Les bretelles:
1- Mesurez approximativement la distance aisselle-poitrine-aisselle.
2- Découpez dans chaque tissus un rectangle de deux mètres de long sur la mesure obtenue précédemment. Découpez ensuite chaque rectangle en deux partie égales et mesurant toujours deux mètres de long.
3- Pour chaque bretelle prenez un rectangle de chaque tissus, et cousez l'ensemble sur l'envers, sur trois côtés (deux longueurs et une largeur).
4- Retournez l'ensemble, repasser et surpiquer les coutures.

Assemblage:
1- Sur la partie jupe, du côté non cousu, faites une couture à environ 5 cm du bord.
 2- Repliez les tissus en dedans, comme sur la vidéo suivante et épinglez.
3- Étaler votre tube en suivant la couture verticale de la partie jupe. Vous aurez de l'autre côté l'emplacement du milieu du devant. Marquez le avec une épingle et positionnez votre bretelle en fonction de cet marque comme sur la vidéo suivante.
Moins vous croiserez vos bretelles et plus votre robe pourra être décolletée.
4- Épinglez et cousez en laissant un espace pour rentrer l'élastique.
5- Mesurez votre tour de taille avec l'élastique, coupez le, et enfilez le dans l'ourlet. Cousez ensemble les deux bords de l'élastique et refermer l'ourlet.

Voilà, votre robe multiposition et réversible est terminée.

   


PS: Je suis désolée pour la qualité des photos et des vidéos. J'ai fais ce que j'ai pu. Promis, la prochaine fois, je ferais mieux.

jeudi 25 août 2016

CRÉATRICE D'IMAGES

Avant d'être créatrice d'objets, j'étais créatrice d'images: camera-woman pour des documentaires. J'ai beaucoup voyagé durant ma courte carrière de cadreuse (seulement quelques années): Niger, Mali, Cambodge, Maroc, Népal, Canada, Bolivie, Pérou et Mongolie.
J'ai tourné des dizaines d'heures d'images, rencontré des dizaines de personnes passionnées et passionnantes, vus des paysages magnifiques, eu très chaud, eu très froid, mangé des plats bizarres (soupe à la panse de brebis, cochon d'inde grillé...), mangé des plats délicieux (au fin fond de la brousse, un village entier nous avait reçues comme des reines: poissons grillés pêchés dans la rivière le matin même, riz et bananes; le meilleur repas de toute ma vie, même si avec nos habitudes de petites françaises, manger dans le même plat que tout le monde nous a fait un peu flipper au départ)... Des milliers de souvenirs drôles, touchants, saisissants...
Et aujourd'hui je suis chez moi, je fais du tri dans mes archives et je retombe sur une vidéo: un montage que j'avais fait sur la chanson "Talking about a revolution" de Tracy Chapman, avec des images tournées au Niger en 2006, dans la province de Maradi, région dans laquelle je ne retournerais sans doute jamais, région aujourd'hui infestée de terroristes. Je me demande comment cela est possible. Toutes ces couleurs, toutes ces femmes allaitant fièrement en place public, toutes ces petites filles qui jouent...
Je ne peux pas garder cette vidéo que pour moi. Tous ces sourires sur une si belle chanson ont-ils vraiment disparus de cette région? J'espère que non.


mardi 28 juin 2016

FABRIQUER UN GEL DÉCAPANT PAS CHER ET ÉCOLOGIQUE

Je suis une convaincue du bio pour tout ce qui es alimentation, hygiène, ménage et médecine, mais je n'avais pas encore vraiment testé la fabrication de produits pouvant me servir dans mon travail de relookeuse de meubles. Alors, j'ai regardé sur internet et dans des livres spécialisés pour trouver des idées. Et j'ai trouvé une super recette facile, pas chère et écologique dans le livre "Peindre et décorer au naturel" de Nathalie Boisseau. Cette recette permet de supprimer peintures et cires anciennes sur le bois (meubles, boiseries...)

Matériel:
- 200 gr de cristaux de soude (environ 3 euros les 500 grammes sur internet)
- 150 gr de farine
- de l'eau
- 1 paire de gants
- 1 pinceau
- 1 balance
- 1 couteau de peintre

Conseils de sécurité:
Portez toujours vos gants. Les cristaux de soudes dessèchent la peau.

Technique:
1- Commencez par retirer le maximum de peinture en grattant avec un couteau de peintre.
2- Dissolvez les cristaux de soude dans un peu d'eau tiède. Attention, ça mousse!
3- Délayez la farine dans un peu d'eau chaude, en ajoutant l'eau petit à petit, jusqu'à obtenir un gel épais. Essayez de ne pas faire de grumeaux (comme pour les crêpes!). Oui, je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il n'empêche que sans grumeaux, votre gel sera plus efficace et plus facile à étaler.
4- Ajouter les cristaux de soude dissous.
5- Passer le gel sur l'ensemble du bois à décaper. Nathalie Boisseau conseille de passer le gel au pinceau sur les moulures et à l'éponge sur les surfaces. Je l'ai fais au pinceau sur les 2 et ça marche très bien aussi. Oui, je sais sur la photo je ne porte pas mes gants, mais personne n'est parfait!
6- Laissez agir 30 minutes. Vous pouvez laisser plus longtemps, mais ce n'est pas plus efficace.
7- Rincer à grande eau en frottant avec une brosse à chiendent ou en grattant délicatement avec un couteau de peintre. Vous pouvez également gratter délicatement avec un cutter mais attention à ne pas entamer le bois.
8- Si besoin, recommencez l'opération (passer le gel, laisser agir, rincer ou gratter) jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant.

Pour ma part, je trouve le résultat très satisfaisant, surtout vue le temps passé. Le plus long est d'attendre les 30 minutes.
Voyez plutôt le résultat:
Recto et verso, avant le décapage:







Recto et verso, après 2 opérations:


 






Sources: 
Titre: "Peindre et décorer au naturel, tome 1 - faire soi-même peintures pour murs et boiseries, enduits, colles et mortier"; 
Auteur: Nathalie Boisseau;
Éditions: Alternatives;
Série: Tout beau tout bio.

mardi 14 juin 2016

COMMENT RETIRER LE PLACAGE D'UN MEUBLE?

Si vous avez un meuble avec du placage et souhaitez le peindre, je vous conseille de décoller le placage avant l'étape peinture.
La technique pour retirer le placage est assez simple.


Matériel:
- 1 paire de gants,
- 1 couteau de peintre,
- 1 seau avec de l'eau,
- 1 chiffon, en textile plutôt fin, type coton,
- 1 fer à repasser. Attention, la semelle va devenir sale et collante à la fin du décollage. Soit il faudra vous armer de patience pour la nettoyer (voir à la fin de l'article) soit vous avez un fer à repasser pour le bricolage, et dans ce cas, pas de problème.

Conseils de sécurité:
- Portez toujours des gants lorsque vous bricolez.
- Ne laissez jamais un fer à repasser en marche sans surveillance. 

Technique:
1 - Mouillez votre chiffon, essorez-le et posez le humide sur le placage.
2 - Mettez votre fer à repasser très chaud, en mode vapeur sur le chiffon, sans déplacer le fer sur le chiffon (on ne repasse pas, on décolle!). La chaleur et la vapeur vont dissoudre la colle.
3 - Attendez quelques secondes puis retirez le fer et décoller le placage en plaçant le couteau de peintre dessous.
La colle peut être difficile à dissoudre, dans ce cas, recommencez l'opération et laissez le fer un peu plus longtemps.
Recommencez toujours l'opération en mouillant votre chiffon.

 
 

Attention, la semelle du fer va devenir collante, veillez à ne pas faire brûler votre chiffon et à ce qu'il soit toujours bien humide.

Ensuite, retirez les restes de colle: humidifier la surface avec votre chiffon, gratter avec le couteau de peintre et essuyer.
Une fois cette opération terminée, votre meuble est prêt à être relooké.


Pour nettoyer la semelle de votre fer à repasser: attendez que la semelle soit totalement refroidie puis passer un chiffon imbibé de white spirit et grattez doucement avec votre couteau de peintre, recommencez jusqu'à ce que la semelle soit propre.
Et n'oubliez pas les petits trous!

jeudi 2 juin 2016

La Bidouille Créations en images, Mars:

Le 2, c'est journée shopping...
 
Le 3, Fluctuat Nec Mergiture.

Le 4, la maison de Balzac est sur mon chemin, entre ciel et terre.

Le 5, le vespa du foot!

Le 7, Too much love?

Le 9, Frida vs maman.

 Le 11, la page facebook de La Bidouille Créations atteint les 100 likes!

Le 18, le pied de machine à coudre a retrouvé des couleurs.

Le 19, allez hop, au boulot!

Le 22, il n'y a pas que la peinture et la perceuse, il y a le jardinage aussi.

Le 25, c'est bien une chaise haute. 
Je précise, parce que vu son état, on pourrait avoir des doutes!

Le 28, bidouilleuse de mère en fille!

Le 28 mars, à vos marques, prêts, partez. 
Même bébé est de la partie!